N°32 | Mars 2020
Au sommaire :

DOSSIER
Notre engagement face au violent épisode de grêle de Romans.

  À VOS CÔTÉS
3 conseils pour prévenir les incendies de vos matériels agricoles pendant les moissons.

   À NE PAS MANQUER
Penser à la retraite c'est bien. La préparer avec Aviva, c'est mieux !
     EN BREF
Règlementation assurance récolte 2020 : vigilance accrue sur les prix assurés.
ACTU
Vols de GPS : optez pour la vigilance permanente.

 

ÉDITO

2020, cap sur la prévention
Un adage dit « Mieux vaut prévenir que guérir ». Rebondissant sur cette remarque pleine de bon sens, en 2020, nous faisons de la prévention un axe fort de notre engagement à vos côtés. Notre objectif est simple : réduire le nombre des sinistres qui auraient si souvent pu être évités. Car si ces événements s'avèrent très pénalisants sur le bon déroulement d'une activité, ils ont également un impact direct sur le plan psychologique. Certains spécialistes estiment ainsi qu'un incendie de grande ampleur peut être vécu avec la même intensité qu'un décès.
Parce que la prévention, c'est avant tout 80 % de bon sens, nous mettons à votre service nos équipes d'experts. Directement sur votre exploitation, nous allons pouvoir identifier les risques puis vous recommander des mesures simples ne nécessitant généralement aucun investissement supplémentaire. Voici deux exemples de conseils pour vous démontrer tout l'intérêt d'approfondir ensemble le sujet de la prévention. Le premier : évitez toute opération de meulage ou de soudage près d'un stock de fourrage. Le second : éloignez le plus loin possible les emballages comme ceux en carton des stocks de batteries. En quelques secondes, vous venez tout simplement d'identifier deux moyens de réduire le risque d'incendie sur votre exploitation.
Dès aujourd'hui, votre Agent Général Aviva se tient à votre écoute pour vous accompagner dans cette essentielle démarche de prévention.

Thierry Bost
Responsable Développement du Marché Agricole d'Aviva


     
 
Notre engagement face au violent épisode de grêle de Romans
 
     
   
     
 
Comme le souligne Thierry BOST, Responsable Développement du Marché Agricole d'Aviva, « autant il est possible d'appliquer des mesures de prévention face à un incendie ou un vol de matériel, autant un exploitant ne peut absolument rien contre un fait climatique comme celui de Romans. Et quand le pire arrive, notre rôle consiste à nous trouver aux côtés de nos clients, sur les exploitations. Car si un tel événement se révèle rapidement dramatique pour des professionnels, c'est qu'il touche souvent leur outil de travail et leur domicile ».

Une nuit pour mobiliser un réseau complet
Lui qui a vécu tant de rencontres avec des assurés juste après un sinistre sait à quel point le facteur psychologique se révèle important dans ces moments.

« Les personnes ont besoin d'échanger en face-à-face et surtout de constater qu'un professionnel de confiance prend en charge leur problème. Elles arrivent alors à se projeter vers l'avenir et peuvent ainsi plus facilement tourner la page ». Les retours du terrain ont très vite confirmé l'ampleur des dégâts. « Nous avons été immédiatement convaincus que face à une situation d'urgence nous devions répondre par des mesures d'urgence ». La décision tombe. Une équipe de 10 experts Aviva est dépêchée sur place pour appuyer l'Agence Aviva de Romans. « Il faut se rendre compte de l'ampleur des demandes. Nous avons enregistré près de 1 000 sinistres sur cette seule agence ».

Remettre des avances, accélérer les expertises
Outils de travail détruits, logements devenus inhabitables… Les équipes d'Aviva savent que le temps joue contre les exploitants agricoles. Objectifs ? Accélérer les expertises et remettre le plus tôt possible des avances permettant le lancement des premiers travaux d'urgence.
  « En étant nous-mêmes sur le terrain, nous avons passé un message fort aux experts qui sont des partenaires extérieurs. Nos assurés ont besoin de vous maintenant alors venez nous rejoindre le plus vite possible ! ». Et cela a parfaitement fonctionné. Exemple : 100 % des dossiers estimés à plus de 100 000 € ont été expertisés et ont reçu un acompte dans les 15 jours. Côté indemnisation, Aviva a dérogé à ses procédures en augmentant nettement les délégations sinistres afin d'accélérer et simplifier les indemnisations. « Pour ces familles, ces versements sont intervenus comme de véritables bouffées d'oxygène. Ils ont permis de répondre aux premiers investissements d'urgence comme le bâchage des bâtiments, la réparation de fuites ou le rachat de foin pour nourrir le bétail. Nous avons vécu des moments particulièrement forts dans toutes ces exploitations agricoles. Des liens se sont renforcés. Récemment, au Salon de l'élevage de Clermont-Ferrand, nous avons croisé des agriculteurs de Romans. Beaucoup ont tenu à nous remercier pour notre implication. Cela fait tout simplement plaisir ! ».
 
     
     
 
6 conseils face à la grêle
     
1. Renforcer la vigilance météo à partir du 1er juin  
2. Surveiller régulièrement les alertes  
3. Placer les véhicules dans des bâtiments  
4. Protéger le matériel léger et le mobilier extérieur contre les bourrasques de vent  
5. Placer des filets paragrêle  
6. Côté contrat : valider régulièrement les montants assurés pour les bâtiments et les cultures  
     
« Comme nous avons vécu nous aussi cet épisode de grêle, nous avons tout de suite pris conscience que nous devrions répondre rapidement aux situations les plus urgentes des nombreux exploitants agricoles du territoire. Parmi les dossiers traités, celui de la fromagerie de Monsieur Grenier à Genissieux est exemplaire. La situation était dramatique car une grande partie des installations avaient été détruites et son domicile n'était plus habitable. Sa déclaration de sinistre a été effectuée le 17 juin. Le 24 juin, l'expert s'est rendu sur place, tout comme nous, puis a rendu son rapport le 4 juillet. Dès le 27 juin, nous avons versé un premier acompte permettant de procéder immédiatement aux réparations de la toiture, avant de régler le solde le 7 août. Grâce à une mobilisation de toutes les énergies d'Aviva, l'activité de ce professionnel ne s'est jamais interrompue. Côté personnel, nous avons contribué au relogement de la famille avec la mise en place d'une structure d'hébergement d'urgence installée directement sur l'exploitation. Pour nous tous, c'est une grande fierté ».
 
 
   
   
 
 
3 conseils pour prévenir les incendies de vos matériels agricoles pendant les moissons.
 
Il suffit de saisir sur votre moteur de recherche « incendie moissonneuse batteuse 2019 » pour constater à quel point le risque est important et surtout dramatique pour les victimes. À quelques mois de l'échéance, voici une série de conseils pratiques pour bien préparer vos moissons.
 

 

 
 
Premier conseil : veillez à dépoussiérer régulièrement votre moissonneuse batteuse et enlever les déchets qui s'accumulent autour des mécanismes au fil de la journée. « En été, les moissons sont réalisées dans un contexte de températures élevées voire de canicule » rappelle Florence Gilles, Directrice Offre Marché des Professionnels. « Faute d'un nettoyage adapté, les résidus secs s'accumulent et peuvent facilement s'enflammer suite à des frottements répétés. Voilà pourquoi nous conseillons aux exploitants de respecter le plan de graissage du matériel préconisé par le    constructeur, toujours dans cet objectif d'éviter ces phénomènes d'échauffement ». Et parce qu'un incendie peut toujours arriver, le second conseil consiste à disposer d'un extincteur à proximité de soi dans la cabine de pilotage. « Pour un maximum d'efficacité, nous recommandons là encore aux exploitants agricoles de vérifier que le plan de maintenance de l'extincteur a bien été effectué aux dates préconisées. L'information se situe directement sur l'extincteur ».
Enfin, le troisième conseil relève de la prévention en mettant en place des
   dispositifs qui éviteront à un éventuel incendie de se propager. « Il suffit par exemple de laisser dans un coin de la parcelle un déchaumeur ou une charrue ». Autre approche particulièrement efficace ? La création de bandes coupe-feu ou le positionnement à proximité de la parcelle de matériel qui permettra d'en créer rapidement en cas de déclenchement d'incendie. « L'application de ces conseils doit permettre d'éviter au maximum des sinistres qui impactent directement l'activité d'une exploitation voire, dans les cas les plus graves, provoquent des dommages corporels ».
 
     
 
 
 
 
     
Penser à la retraite c'est bien. La préparer avec Aviva, c'est mieux.
La retraite est au coeur des sujets depuis quelques semaines. Comme nous l'avons tous compris, la retraite moyenne mensuelle des agriculteurs exploitants ne cesse de diminuer. Il est donc indispensable d'épargner dès aujourd'hui pour se constituer un capital ou un complément de revenus pour un avenir plus serein.

Bonne nouvelle !

Fin 2019, la réglementation a créé un nouveau Plan d'Epargne Retraite Individuel, qui vous permet d'épargner pour votre future retraite tout en réduisant vos impôts.
Zoom sur les avantages du contrat Aviva Retraite Plurielle :
  • Vous vous constituez à votre rythme une épargne que vous pourrez percevoir au moment de la retraite sous forme de capital et/ou de revenu complémentaire versé à vie (rente).
  • Vous bénéficiez d'avantages fiscaux et sociaux. L'épargne versée vous permet de réduire votre bénéfice agricole(1) qui sert à calculer l'assiette de vos cotisations sociales agricoles et votre impôt sur le revenu.
  • Vous disposez de 3 modes de gestion financière au choix et cumulables entre eux : la gestion évolutive préconisée par défaut, la gestion sous mandat et la gestion libre.
  • Vos arbitrages sont gratuits et illimités.
  • Vous pourrez percevoir tout ou partie de votre épargne par anticipation avant la retraite en cas d'accident de la vie(2) et/ou pour acquérir votre résidence principale(3). Et si vous avez déjà un contrat retraite, vous pouvez le transférer sur Aviva Retraite Plurielle !
 
 
 
(1) Dans les limites fixées par la réglementation en vigueur. En contrepartie, vos droits seront soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux lors du dénouement à l'échéance du contrat ou en cas de sortie anticipée pour l'acquisition de votre résidence principale.
(2) Epuisement de vos droits aux allocations chômage, cessation de votre activité non salariée à la suite d'une liquidation judiciaire, invalidité 2e ou 3e catégorie (la vôtre, celle de votre conjoint, de votre partenaire de PACS ou d'un enfant à charge), surendettement ou décès de votre conjoint ou de votre partenaire de PACS. Les sommes perçues sont alors exonérées d'impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux).
(3) A l'exclusion des sommes issues des versements obligatoires, après application de la fiscalité en vigueur.
 

Réglementation assurance récolte 2020 : vigilance accrue sur les prix assurés
Afin de rendre l'assurance des risques climatiques sur cultures abordable pour un plus grand nombre, l'Etat subventionne depuis 2016 la prime à hauteur de 65 % et de 45 % selon les garanties souscrites. Le financement des subventions est issu du 2nd pilier de la PAC, soit environ 100 M€ par an. En 2020, l'Etat souhaite mieux contrôler les capitaux assurés subventionnables en introduisant un deuxième prix barème : le barème « prix de vente ». Dans le cas où le prix assuré subventionnable serait supérieur au barème « prix de vente », l'assuré devra être en mesure de justifier son prix assuré. Par    exemple en blé tendre, le barème « prix de vente » est fixé à 191€/t. Si le prix assuré est de 200€/t, ce prix devra pouvoir être justifié. Les justificatifs devront être transmis pour les cultures considérées en même temps que le formulaire CERFA courant novembre à la DDT du département du siège de l'exploitation.

Gagnez du temps en saisissant votre déclaration parcellaire grêle sur Aviva & Moi
Afin de faciliter la saisie du détail parcellaire sur le contrat grêle, Aviva met à votre disposition sur Aviva & moi un espace
   dédié pour cette saisie. Nous vous invitons à l'utiliser le plus possible. Ce détail parcellaire sera alors directement transmis à votre agent général et vous pourrez à tout moment le modifier jusqu'au 15 mai. Vous bénéficierez également de la consultation de votre assolement à tout moment, l'application étant aussi consultable sur smartphone. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre agent pour qu'il vous donne votre code d'accès si vous ne l'avez pas ou plus. Besoin d'aide ? Votre Agent Aviva vous apportera tout l'éclairage nécessaire.

Vols de GPS : optez pour la vigilance permanente

En 2019, les agriculteurs ont constaté une recrudescence des vols des GPS. Ce phénomène s'explique par la vulnérabilité(1) des exploitations agricoles qui sont ouvertes, accessibles et fréquemment isolées. Même si d'autres pays européens sont concernés, la France(2) reste le pays le plus touché par ce pillage organisé.

Les bons gestes à adopter :

Lorsque la période des semis bat son plein, il n'est pas évident de démonter ses appareillages. Pensez donc à remiser vos engins agricoles dans des locaux fermés à clés. En revanche, après chaque grande période d'utilisation, n'hésitez pas à démonter et ranger vos outils dans un espace sécurisé. Pour déjouer de potentielles tentatives de vol, vous pouvez également être informé par SMS en vous inscrivant sur le service gratuit « Alerte Agri » présent dans votre département. C'est un service proposé par les chambres d'agricultures en partenariat avec les gendarmeries. Votre Agent Aviva se tient à votre disposition pour échanger concrètement en fonction de votre situation particulière.
 
(1) Six personnes interpellées pour des centaines de vols de GPS agricoles pour un préjudice de 2,5 millions d'euros, Franceinfo.fr, 19 septembre 2019 (https://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/agriculture/six-personnes-interpellees-pour-des-centaines-de-vols-de-gps-agricoles-pour-un-prejudice-de-2-5-millions-d-euros_3623679.html). (2) Les vols de GPS se multiplient chez les agriculteurs un peu partout en France, Capital.fr, 13 avril 2019 (https://www.capital.fr/lifestyle/les-vols-de-gps-se-multiplient-chez-les-agriculteurs-un-peu-partout-en-france-1335123)

 

 
Aviva: Interne Publicité mise à jour le 22/02/2020 • Aviva Assurances : Société anonyme d'Assurances Incendie Accidents et Risques Divers au capital de 178 771 908,38 € - Entreprise régie par le Code des assurances - Siège social : 13 rue du Moulin Bailly - 92270 Bois-Colombes - 306 522 665 R.C.S. Nanterre • Aviva Vie : Société anonyme d'Assurances Vie et de Capitalisation au capital de 1 205 528 532,67 € - Entreprise régie par le Code des assurances - Siège Social : 70 Avenue de l'Europe - 92270 Bois-Colombes - 732 020 805 R.C.S. Nanterre • Aviva Retraite Professionnelle : Société anonyme au capital de 105 455 800 € - Fonds de Retraite Professionnelle Supplémentaire régi par le Code des assurances - Siège social : 70 avenue de l'Europe - 92270 Bois-Colombes - 833 105 067 RCS Nanterre • Directrice de la publication : Gaëlle Viette • Rédactrice en chef : Samia Alami • Rédaction : Tarateyna / Andy DEVRIENDT / 06 08 47 14 27 • Direction artistique : Caroline Sellier, Véronique Chabaud • Ont collaboré à ce numéro : Héloïse de Jaham, Lilian Ferrouillat, Jean-Baptiste Finot, Florence Gilles, Germain Saint, Thierry Bost, Messilia Zemmouri, Isabelle Katynski • Ref. AVIV'AGRI N°32_MARS 2020 • Crédits photos : Alain Boyer, iStockphoto.com, Adobe Stock.